Première association de défense des habitants
Première association de défense des habitants

Congrès de la Cnl du Pas-de-Calais

Le congrès départemental du Pas de Calais s’est tenu le samedi 16 avril 2016 à Wimereux sur la côte d’Opale, en présence d’Eddie JACQUEMART Président national de la CNL et de Daniel DESPINOY représentant la fédération CNL du Nord.

 

22 délégués étaient présents à cette journée de travail et de convivialité. Après le rapport moral du Président et les rapports d’activités et financiers ou un large débat s’est engagé sur le contexte politique, législatif et social que nous vivons et les attaques contre le logement et les locataires. L’accent a été mis sur le renforcement de la fédération et la poursuite des actions en autre faire avancer l’idée d’une « sécurité sociale du logement » lancé par la CNL.

 

S’en est suivi de la réception des personnalités et d’un repas gastronomique composé principalement de produits locaux, dans une ambiance chaleureuse.

 

L’après-midi, les délégués se sont penchés sur les documents d’orientation et des statuts. Certains points forts ont été débattu comme nos valeurs de justice sociale, de progrès social, de laïcité et du bien vivre ensemble. Une large place dans la discussion sur le renforcement de notre organisation. Les débat se sont portés aussi sur « l’école des militants » et « le statut de l’élu associatif »

 

Après avoir apporté quelques amendements les délégués ont adopté les documents d’orientation et les statuts qui leur ont été présentés.

 

Il a été constitué un nouveau conseil fédéral, un bureau et les membres présents ont élu les militants dans chacune des instances départementales ainsi que la désignation des délégués au congrès national.

 

Le Congrès départemental s’est terminé par le verre de l’amitié, où chaque participant s’est vu remettre un panier de produits locaux pour fêter les 100 ans de la CNL.

Le combat du moment  de la Cnl: la lutte contre les expulsions.

 

Eddie Jacquemart, président national de la confédération explique « lancer un appel pour la mise en place d’une sécurité sociale du logement. L’idée est de créer une caisse de solidarité nationale alimentée par trois acteurs : l’État, les bailleurs et les locataires. Notre proposition fait son chemin car elle a l’avantage de ne presque pas engendrer de dépenses supplémentaires pour chacune des trois parties. Elle viendrait pallier les loyers impayés pendant une durée déterminée et un taux convenu en fonction de la situation du locataire. C’est une réponse simple, juste et crédible à la spirale de l’exclusion que nous allons prochainement déposer au ministère du Logement. » 

Recommandez cette page sur :

Dans le prochain numéro de notre journal Logement et Familleretrouvez un dossier passionnant sur la copropriété "Syndics et vente HLM : le casse du siècle" ainsi qu'une tribune sur le mouvement social actuel et un point sur Airbnb, le fléau de la location touristique.

 

Vous abonner

Nombre de visiteurs: